Parc Josaphat

Localisation : Schaerbeek / Bruxelles
Maître d'ouvrage : Beliris
Année : 2001/2003
Contrat de coopération entre l'Etat Fédéral et la région de Bruxelles-Capitale. En association avec Yves Robert, Historien de l'art et archéologue ; Sébastien Conil, architecte paysagiste ; Laurent Picard, géographe et urbaniste ; Philippe Leblanc, ingénieur-architecte ; Sylvie Boas, Statua sprl ; Daniel Guerrinck, botaniste sous la supervision de Carmen Añon Feliu, co-rédactrice de la Charte de Florence sur la restauration des jardins historiques en 1982.

Le parc Josaphat dont fait partie le stade de sports du Crossing est un témoin important du style "pittoresque" ; son créateur, Edmond Galoppin était un fervent admirateur de ce style tout à fait de son temps et qui le précéda aux Buttes Chaumont en plein cœur de Paris et où il se rendit souvent pour s’inspirer. Les trois aspects principaux du jardin paysager "pittoresque" sont : le beau, le sublime et le mélancolique.

Etat des lieux des bâtiments et du parc classé, relevés complets, recherches historiques comparées depuis l'origine du site et de sa transformation en parc public entre 1862 et 1913 sous la direction de Edmond Galoppin, architecte paysagiste, auteur de projet et Directeur des espaces verts de la Commune de Schaerbeek à l'époque, étude des évolutions du parc, cahier de restauration du parc et de ses édifices, zone par zone, en vue de sa restauration qui est en cours depuis 2008.

Chef d'oeuvre de l'époque "pittoresque", ce parc au tracé et ambiances sophistiquées est encaissé dans une vallée créé artificiellement par la construction d'un boulevard à l'époque tout en suivant la vallée du Maelbeek. Il possède des ambiances rares et variées où l'utilisation des éléments naturels tels que source d'eau fraîche, vues et choix varié de plantes adaptées aux milieux et zones du parc se mèle à la copie de scènes rocheuses créées de toutes pièces en béton, par le talent des "rocailleurs" de l'époque.

La nature comme patrimoine monumental.

C'est à l'initiative de l'ICOMOS (International Commission for Monuments & Sites) que fut rédigée en 1981 et adoptée en 1982 la Charte des Jardins historiques, dite Charte de Florence, qui peut être considérée comme un pendant à la Charte de Venise propre au patrimoine architectural.

Les différents articles de la Charte de Florence s'attachent à définir les caractéristiques fondamentales à ce patrimoine particulier que sont les jardins historiques. Pour la Charte, il s'agit d'abord d'insister sur la prise de conscience du facteur "temps" : le temps comme force créatrice du jardin ! En effet, un jardin historique est un patrimoine vivant qui évolue au rythme des saisons présentant une image  - que l'on peut qualifier d'image artistique dans le cas de jardins composés par de grands maîtres - variant considérablement de l'hiver au printemps et de l'été à l'automne.

Les couleurs, les odeurs et les échappées sont largement modifiées par l'aspect des feuillages ou la présence de fleurs et de fruits. Plus encore, au cours de leur histoire, les volumes des jardins composés par les végétaux connaissent un développement continuel dû à l'accroissement annuel des plantes : une haie modeste se transformera en rideaux d'arbres et ce développement peut être considéré, dans certains cas, comme une évolution indésirable ou, au contraire, avoir été planifié par le créateur du site.

Ces considérations générales illustrent l'ambiguïté entre, d'une part, le caractère vivant du monument façonné dans un matériau biologique, périssable et renouvelable, et d'autre part, la volonté patrimoniale de vouloir figer le développement de la nature au sein d'une composition architecturale donnée comme idéale à un moment donné.

Par Yves Robert, Historien de l'Art, Lic en Archéologie in "document d’étude pour la Restauration du Parc Josaphat" avec Bernard Capelle, 2001 pour le compte de Beliris.

 
 
top
 

Landscape Design partnership sprl / Bureau d'Etudes en Architecture de Jardins et de Paysage

Rue du Serpentin 33, B-1050 Bruxelles / t. +32 2 6723439 / f. +32 2 6753276 / e. bcapelle [at] landscapedesign.net