Bell'Art, Bruxelles

Localisation : Bruxelles
Client : ALLFIN
Année : 2006 / 2009
Avec M. & JM Jaspers. J.Eyers, & BOA architectes : Immeubles de logement et bureaux, jardins intérieurs, toitures vertes. Maîtrise d'oeuvre limitée aux permis d'Urbanisme.

Le projet de jardins s'articule dans deux intérieurs d'îlots complexes formés des espaces résiduels entre le bâti existant et leurs jardins et le bâti neuf, constitué d'une part par un immeuble d'appartements résidentiels en "L" et un immeuble de bureaux refermant l'espace, du côté de l'hôpital.

Cela crée deux zones distinctes de jardins :
- Un jardin principal dont la plus grande partie est en pleine terre, possède quelques grands arbres et sera le lieu de détente visuelle depuis les étages et d'utilisation par l'ensemble des habitants. Le jardin est presque plat et situé d'abord au niveau supérieur "Froissart", jusqu'aux grands arbres, puis rejoint un niveau inférieur de 3,50m vers les bureaux situés au niveau de la Chaussée d'Etterbeek face au Parc Léopold.
- Un jardin latéral sur toiture et un jardin en pleine terre donnant accès aux parking.

Le mélange des langages architectoniques anciens et contemporains, des volumes, des murs de jardins, des arbres existants, des contraintes créées par les dalles, les niveaux, l'ensoleillement sont autant d'éléments et de complexité demandant une attention particulière pour retrouver simplicité et calme d'une part et richesse de couleurs et textures d'autre part pour "humaniser" les parties très minérales.

Jardin central

Le dessin du jardin central a été conçu pour exister comme un spectacle depuis les étages supérieurs, depuis tous les angles, comme un éventail qui s'ouvre du haut vers le bas. Les niveaux sont mis en valeur par les escaliers qui deviennent un lieu de détente visuelle, de promenade tout en agrandissant l'espace.
Les rythmes sont changeants ; calme et sobre dans la partie supérieure, comme un début de vallée ; espaces larges, matériaux sobres, couleurs chaudes, arbres élancés. Les jardins ou espaces extérieurs sont séparés du jardin par une végétation dense de type persistant pour une plus grande privacité. Le rythme de la partie basse du jardin est plus saccadé, anguleux, changeant. Les végétaux sont plus texturés, de couleurs plus variées.
Deux bassins sont créés dans la partie basse de ce jardin, l'eau y arrive par des jets ou cascade et devient plus calme. Les murs seront soit recouverts d'un crépi coloré vif, soit de pierre naturelle, telle l'ardoise non sciée.

Jardin latéral

L'aménagement du jardin latéral demande une double approche; l'espace est d'abord vécu en rentrant en voiture dans le parking, depuis la Chaussée d'Etterbeek par une légère rampe qui pénètre dans un bloc. Il est ensuite vécu depuis les étages supérieurs, tant des immeubles de bureaux que depuis l'hôpital qui jouxte le site.
Ceci nous a amené à concevoir un aménagement "autour de la boîte" que constitue le bloc de parking. L'ensemble de ce site est très peu ensoleillé et la construction du volume dépassera de deux étages les fenêtres de l'hôpital contigü. Les parois verticales extérieures seront crépies de ciment de couleurs différentes d'un même ton puis couvertes d'un treillage de bois coloré d'une couleur contrastante et sur lequel pousseront des plantes grimpantes volubiles là où le soleil le permettra. La partie la plus à l'ombre contre l'hôpital recevra les couleurs les plus acidulées.
Le jardin sur le toit sera aménagé de façon régulière, comme un potager très coloré, presqu'artificiel, en gradins jusqu'au dernier carré supérieur coiffé d'une pyramide en gazon. Le gravier des chemins sera blanc immaculé pour augmenter l'effet de lumière. Les zones en pleine terre de part et d'autre de la rampe seront plantées de façon dense et texturée.

 
 
top
 

Landscape Design partnership sprl / Bureau d'Etudes en Architecture de Jardins et de Paysage

Rue du Serpentin 33, B-1050 Bruxelles / t. +32 2 6723439 / f. +32 2 6753276 / e. bcapelle [at] landscapedesign.net